Ce qu’il ne faut pas faire quand on crée son logo

You are currently viewing Ce qu’il ne faut pas faire quand on crée son logo

Vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire une première bonne impression » disait Coco Chanel. Votre logo est votre première impression. La première étape de votre stratégie de communication et la base de votre identité. Il permet de vous distinguer par rapport à vos concurrents, de rassurer vos clients, et de créer une cohésion en interne au sein de votre entreprise, fédérée autour d’un même message. Il a une importance considérable, il ne faut donc pas se tromper lors de sa création. En êtes-vous content aujourd’hui? Avez-vous une image qui vous correspond? Faites le point sur les 5 erreurs à éviter absolument pour avoir un logo réussi, efficace, qui vous ressemble 

Le logo complexe

« La perfection est atteinte, non pas lorsqu’il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu’il n’y a rien à retirer » disait Antoine de Saint-Exupéry.

Ce qu’il ne faut pas faire quand on crée son logo!

Vous n’avez qu’une fraction de seconde pour convaincre. Soyez simple. Soyez lisible. Pour être mémorisable. Et c’est l’exercice le plus difficile à réaliser pour un graphiste… Car il faut réussir à évoquer toutes les valeurs d’une marque et ses produits en un coup d’œil sans pour autant restreindre leurs potentiels en étant trop simpliste.

Le logo cliché

 Même si, à première vue, le cliché vous rassure, il n’apporte rien de nouveau pour vous permettre de vous distinguer de vos concurrents. Votre logo doit être le reflet de votre image, de votre entreprise et doit correspondre à vos valeurs qui vous sont propres. Si il ressemble à tout le monde, cela veut dire aussi que la solution que vous apportez sur le marché ressemble aussi à tout le monde. Quelle est votre différenciation? Quel est votre ADN? Votre histoire? Votre particularité.

Votre logo doit représenter tout cela. 

Selon Roger Schank, chercheur en sciences cognitives, « les hommes ne sont pas idéalement conçus pour comprendre la logique, ils sont idéalement conçus pour comprendre les histoires. » Posez-vous les bonnes questions, prenez du recul sur votre activité, définissez vos valeurs et votre histoire, et demandez-vous si aujourd’hui, votre logo ressemble à votre histoire?

Ce qu’il ne faut pas faire quand on crée son logo!

Le logo non modulable

Votre logo sera au centre de votre image, il doit être déclinable sur tous les supports de communication possibles, et garder la même force quelque soit sa taille ou sa couleur. Il doit s’adapter à la fois à plusieurs types d’écrans, tenir sur de petites cartes de visites, mais aussi de très grandes affiches, des Tee Shirts, une voiture. Le message délivré à chaque fois doit être le même.

Évitez les minuscules détails invisibles en petit format, ou les multis déclinaisons de couleurs. 

Jugez toujours de la pertinence de votre logo d’abord en noir et blanc, avant de le décliner en couleurs. Faites des essais en fonction de la taille et testez sa lisibilité de près comme de loin.

Ce qu’il ne faut pas faire quand on crée son logo!

Le logo à la mode 

Même si c’est tentant de s’identifier à des tendances très actuelles, ne vous fiez surtout pas aux modes. Votre logo doit être pensé dans le temps et doit bien sûr être intemporel. Il assure la continuité de votre identité visuelle et c’est ce qui rassure vos clients. Il doit assurer une certaine pérennité, car il induit votre vision stratégique de l’entreprise. Il ne faut surtout pas le changer tous les ans, même si un petit coup de jeune de temps en temps peut tout à fait être envisagé, voire recommandé, en fonction de l’évolution de votre société.

Ce qu’il ne faut pas faire quand on crée son logo!

Le logo en dehors des codes du secteur

La couleur est à la base de la conception du logo et permet de traduire les émotions ressenties par votre cible. 

En fonction du secteur d’activité dans lequel vous êtes et des personnes à qui vous vous adressez, votre message ne sera pas le même… Vous n’allez pas choisir un logo rose si vous êtes une entreprise de pompes funèbres. Sans tomber non plus dans le cliché, voici un graphe que je trouve très intéressant, car il résume bien les différentes émotions associées aux différentes couleurs. Je rajouterais juste le noir, qui n’apparaît pas dans le graphe, symbole de luxe, de sobriété et de rigueur. Faites le test pour votre logo, ses couleurs correspondent-elles à votre message?

Ce qu’il ne faut pas faire quand on crée son logo!

 Vous pouvez compléter cette approche de la couleur en lisant cet article de Jen Miller.

Votre logo est le reflet de votre personnalité et le vecteur de votre message. Tout comme le nom de votre entreprise, il ne doit pas être choisi à la légère, mais avec une vraie réflexion stratégique préalable. À qui je m’adresse? Quelles sont mes valeurs? Quel message je souhaite mettre en avant? Cette réflexion, vous ne l’aurez pas en souscrivant à tous ces logos à 5€ que l’on trouve de plus en plus sur internet. Pensez d’abord, créez ensuite.

 Cela vous évitera d’avoir à le modifier par la suite ce qui n’est pas bon du tout si vous souhaitez fidéliser votre clientèle.

Si vous pensez avoir un logo qui reflète parfaitement le message que vous souhaitez faire passer, ou si votre logo ne correspond plus du tout à l’évolution de votre clientèle, partagez vos commentaires juste en dessous, je me ferai un plaisir de les lire et de vous répondre.

Frédérique Hayaux du Tilly

Spécialiste en marketing digital, j’accompagne au quotidien les entrepreneurs pour qu’ils soient visibles sur Internet. Fondatrice de C Com’Créa à Bruxelles, je propose des programmes de communication sur-mesure : stratégie digitale, création de sites internet SEO, formations LinkedIn.